Anémie

Tags portfolio: 
L’anémie est une pathologie fréquente décrite comme étant un état survenant lorsque les globules rouges n’apportent plus suffisamment d’oxygène aux tissus. Ses causes sont multiples mais elle est le plus souvent, la conséquence d’une carence en fer. Plus d’un milliard d’êtres humains souffriraient de carence ferrique à travers le monde.

En savoir plus sur https://www.sante-sur-le-net.com/maladies/hematologie/anemie/#eejXilIBki...

Signes: 

Selon la sévérité de l’anémie, les symptômes sont différents.

Une anémie légère avec un taux d’hémoglobine peu diminué ne provoquera pas ou peu de symptômes. Particulièrement, si son installation a été progressive et que par conséquent le corps a pu s’y adapter.

Lorsque l’anémie s’aggrave, on peut observer :

- Une pâleur ;
- Un essoufflement à l’effort puis au repos ;
- Une fatigue persistante ;
- Des palpitations ;
- Des maux de tête ;
- Des étourdissements, vertiges, faiblesses ;
- Des difficultés à se concentrer, à lire ou à se souvenir ;
- Un manque de motivation et d’envie ;
- Une baisse de la libido ;
- Des difficultés à effectuer ses activités habituelles ;
- Un épuisement physique, émotionnel ou psychologique.
La présence d’un ou de plusieurs de ces symptômes doit amener à consulter un médecin.

Une anémie plus sévère, plus ancienne, ou d’installation plus rapide peut avoir des conséquences cardiaques (aggravation d’une maladie cardiaque) ou pulmonaires (aggravation d’une BPCO par exemple).

Diagnostic: 

Afin d’établir le diagnostic d’une anémie, le médecin prescrit une NFS (numération formule sanguine, aussi appelée un hémogramme) à partir d’un prélèvement sanguin afin de déterminer le taux d’hémoglobine du patient. Si ce taux est inférieur aux valeurs seuils ( 13 g/dL pour un homme, 12 g/dL pour une femme et 10,5g/dL pour une femme enceinte) alors la présence d’une anémie est démontrée.

D’autres examens sont ensuite prescrits afin de déterminer l’origine de l’anémie, notamment, le VGM (volume globulaire moyen). Lorsque ce paramètre est faible, l’anémie est causée par une carence en fer, une inflammation ou une maladie génétique. En revanche, lorsqu’il est élevé, il permet de dire que l’anémie est liée à une carence en vitamine B12 ou en vitamine B9.

Le taux de réticulocytes (cellules précurseurs des globules rouges) permet d’avoir un indice sur l’état de fonctionnement de la moelle osseuse. Lorsqu’il est élevé, on parle d’anémies périphériques ou « régénératives ».

Selon le contexte et les résultats de la NFS, le médecin peut être amené à prescrire d’autres examens sanguins. Par exemple, en cas de drépanocytose qui est une maladie héréditaire de l’hémoglobine, l’observation des globules rouges suffit à établir le diagnostic (les globules rouges ne sont plus ronds mais en forme de faucille).

Un myélogramme (examen de la moelle osseuse) peut également être demandé.

Traitement: 

Le traitement de l’anémie dépend de sa sévérité. En effet, elle doit être prise en charge rapidement en cas de taux d’hémoglobine inférieur à 8 g/dL. C’est le plus souvent, la transfusion sanguine qui est mise en place.

L’anémie étant très fréquemment liée à une carence, il est nécessaire de les traiter. Ainsi, un médicament à base de fer par voie orale est prescrit. En cas de pertes trop importantes ou si le traitement est mal toléré, une perfusion de fer peut être proposée.

Concernant, le traitement de la carence en vitamine B12, il varie selon la cause :

- En cas d’anémie de Biermer, l’apport en vitamine B12 se fait par injections intramusculaires ;
- En cas de carence alimentaire, de troubles digestifs (maladie de Crohn ou maladie cœliaque) ou après une chirurgie de l’estomac, ce sont des comprimés de vitamine qui sont prescrits.

Une carence en vitamine B9 nécessite une consommation plus importante de certains aliments (foie, épinards, asperges, riz, etc.). Le médecin peut éventuellement prescrire en complément, des comprimés à prendre par voie orale. En revanche, chez la femme enceinte, la supplémentation est systématique.

Lorsque l’anémie est associée à une autre maladie, celle-ci doit être traitée afin de ne pas amplifier les symptômes. En cas de maladie rénale chronique, lorsque la carence en fer est avérée, le médecin prescrit des injections d’érythropoïétine (EPO) pour stimuler la fabrication des globules rouges dans la moelle osseuse.

Pour les anémies hémolytiques, il n’existe aucun traitement spécifique. Les corticoïdes peuvent être utilisés en cas d’origine auto-immune.

Charline D., Pharmacien

En savoir plus sur https://www.sante-sur-le-net.com/maladies/hematologie/anemie/#eejXilIBki...